Difficultés en prospection téléphonique ?

nul en prospectionSuis-je un nul en prospection téléphonique ?

Bien sûr que non !

Nous recevons via ce site Internet de nombreuses demandes de conseils, notamment sur l'élaboration de scripts téléponiques (environ une vingtaine par mois).

Ces internautes s'interrogent sur leur faculté à prospecter au téléphone. Certains semblent même désespérés : ils n'y arrivent pas du tout. Nous répondons toujours à ces mails, en donnant des conseils personnalisés et adaptés au contexte.

Si vous connaissez des échecs en prospection, n'oubliez pas :

La meilleure campagne téléphonique a plus d'échecs que de succès.

Prenons un peu de recul : à partir de quel moment doit-on considérer qu'il faut améliorer les choses ?

A partir du moment où vous avez passé 2-3 jours sur une campagne, vous avez accumulé suffisamment d'appels pour en tirer des enseignements. Normalement vous avez fait plus de 500 appels. Vous DEVEZ améliorer les choses si :

  • Vous avez moins de 2 décideurs par heure qui vous laissent parler jusqu'au bout ("contact argumenté" dans notre jargon). C'est alors un problème de joignabilité. Peut-être passez-vous mal les barrières ?
  • Vous avez moins de 5% des décideurs qui accèdent à votre requête (typiquement : qui acceptent un rendez-vous). C'est alors un problème d'offre, d'attractivité : c'est votre script qu'il faut optimiser.

N'hésitez pas à nous contactez, nous pouvons vous aider, c'est gratuit et cela nous fait plaisir : faites-nous parvenir votre script, la cible visée et vos statistiques.

 

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, nous recueillons des cookies lors de votre navigation sur le site.