Besoin de conseils ?

Contactez notre équipe pour plus d'informations sur notre offre et vos avantages. Réponse sous 24 heures !

Les questions alternatives en prospection téléphonique

questions alternatives en prospection téléphoniques« Vous préférez en prendre un jaune ou un vert ? », « régler par carte de crédit ou par chèque ? » « Préférez-vous qu’on vous livre ou venir le chercher ? »

Toutes ces questions sont légitimes, mais fabuleusement agaçantes quand vous n’aviez pas encore décidé d’acheter.

Alors stop aux questions alternatives en prospection !

 

 


 

Règle N°1 :

 

Vous pouvez utiliser les phrases alternatives tout votre saoul à condition que la cible soit peu prospectée. En effet, c’est le fait que ces phrases soient répétées sans cesse par des centres d’appels en offshore ue toute la puissance a été perdue. Attention ! Personnellement, nous ne connaissons pas de cible peu prospectée chez CERES Développement.

 

Règle N°2 :

 

Il ne faut pas présenter une alternative pour faire accepter une idée qui n’a pas encore été évoquée. Par exemple, suite à votre pitch, ne dites surtout pas :

« Vous préférez que l’on se rencontre lundi prochain à 15h ou plutôt le jeudi à 9h30 ? ».

Encore une fois, cette phrase a été dite et redite par des générations de téléprospecteurs et rabaisse immédiatement votre interlocuteur à de la chair à prospection.

 

Corollaire à la règle n°2 : si l’idée a été évoquée, et même si l’acceptation n’a pas été donnée explicitement par votre interlocuteur, une phrase alternative peut faire basculer en votre faveur. Evoquez par exemple la possibilité d’un rendez-vous pour développer vos points forts, et partez quelques phrases plus tard sur une alternative de dates.

Bonnes ventes !

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, nous recueillons des cookies lors de votre navigation sur le site.