Besoin de conseils ?

Contactez notre équipe pour plus d'informations sur notre offre et vos avantages. Réponse sous 24 heures !

Les 10 phrases interdites en prospection téléphonique

les phrases interdites en prospection B to BCERES Développement vous livre sa petite compilation de phrases souvent entendues, presque entrées dans les mœurs… mais qu’il ne faut surtout pas employer en prospection ! Elles véhiculent des champs tellement négatifs qu'il va falloir énormément d'énergie pour surmonter cette mauvaise impression.

1. "Excusez-moi de vous déranger..."

Vous êtes en train de faire votre métier, lui aussi. Pas de honte, vous n'êtes pas "demandeur". Soyez fier de vos produits et services.

2. "Je passe pour vous voir..."

il ne manque plus que : "J'ai vu de la lumière...". Vous ne "passez" pas, vous êtes ici pour vendre votre offre.

3. "J'espère que je ne vous dérange pas trop..."

Autant dire qu'il y a de fortes chances que vous lui fassiez perdre votre temps. Vous suggérez d'emblée que votre offre n'est pas terrible et ne mérite pas souvent qu'on s'y attarde. Donc : non ! Et si le prospect est distrait et vous écoute peu, on "exige" (poliment) son attention.

 

4. "Je crois que vous avez des problèmes..."

LE MOT à éviter. Autant lui rappeler d'emblée la mort de ses parents, ça fera le même effet. Vous n'êtes pas là pour lui rappeler ce qui lui pèse et l'empêche de dormir, mais plutôt pour lui apporter la sérénité... La différence est fondamentale.
5. "Je peux vous faire des propositions..."

Le simple fait que c'est conditionnel met un doute. Soyez sûr de vous : "Je viens vous offrir...."
6. "Je n'ai besoin que d'un petit peu de temps..."

Vous n'êtes pas un "petit" vendeur !
7. "Eventuellement..."

Ne mettez pas d'aléatoire dans vos propos. Sinon vos engagements de qualités, délais et couts seront supposés aléatoires aussi.
8. "J'ai un produit dont vous auriez peut-être besoin..."

idem, vous ne donnez aucune certitude
9 ."Je vais vous remettre une documentation..."

Aucun intérêt, sauf si vous êtes rémunéré au nombre de documentations remises. Si le client n'est pas convaincu de votre offre, vous n'en saurez pas plus et lui laissez une bonne occasion de clôre. S'il est intéressé, voilà une belle manière de perdre l'affaire. Imaginez deux secondes que le vendeur d'une magnifique voiture qui vous fait rêver vous propose une documentation à la fin, ça vous fait acheter ?
10 ."Vous réfléchissez, on se revoit (ou on se rappelle) et on fait comme ça ?"

On fait quoi au juste ?? Pire que tout, le client n'est pas engagé, aucun plan d'action n'est proposé, et par dessus tout donne une apparence de désorganisation totale.

Bonnes ventes !

 

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, nous recueillons des cookies lors de votre navigation sur le site.