Besoin de conseils ?

Contactez notre équipe pour plus d'informations sur notre offre et vos avantages. Réponse sous 24 heures !

De quoi se compose le devis de prospection téléphonique ?

devis action

 

Ceres Developpement est une société de prospection. C'est-à-dire que des entreprises en B to B qui n'ont pas le temps de prospecter nous confient cette tâche.

 

Tous nos clients n'ont pas forcément une grande expérience en call-center, la plupart même n'ayant jamais sous-traité cette activité.

 


On imagine bien qu'entre le désir d'obtenir des rendez-vous et les premiers appels il y a différents points à vérifier. Le devis que nous établissons précise tout cela, de manière personnalisée. Voyons ensemble ce qu'il contient.

 

 

 

La phase de "préparation"


Elle est très riche car elle contient entre autres :

  • La mise au point du script (qui peut prendre plusieurs heures, avec des discussions souvent sur des points de détail qui prendront leur importance plus tard),
  • La création du fichier (quelques fois, il faut l'acheter si nous n'en avons pas qui correspond),
  • Le paramétrage de nos outils internes (logiciels de composition automatique, injection des fichiers dans la base, etc...)
  • Le traitement correct des objections que l'on pourra rencontrer,
  • La gestion des rendez-vous (création d'agendas partagés, etc...)
  • Etc, etc...

Cette phase est estimée spécifiquement pour chaque client qui nous contacte. Suivant sa maturité, son équipement, sans antériorité avec d'autres centres d'appels, nous savons imaginer le temps nécessaire de cette phase, et donc son coût.


La phase « pilote »


C'est une phase de « test » de 40 heures environ. Elle est systématique. Elle va permettre de prendre une décision à plus long terme sur la mission de prospection :

  • Si elle est trop courte (par exemple 10 heures), il n'y aura pas suffisamment de temps pour juger correctement de la qualité du travail. En effet, il y a toujours un « décollage » au début d'une mission de prospection qui dure plusieurs heures : par exemple, il faut souvent plusieurs appels pour obtenir un rendez-vous, or les premières heures nous ne faisons que des « premiers appels ».
  • Si elle est trop longue, ce n'est plus une phase pilote, et elle coûte trop cher pour faire juste un test.

Le bon compromis est donc de 40 heures, soit une bonne semaine de travail. Elle va s'écouler sur 2-3 semaines environ.


Même s'il s'agit d'une phase de test, elle est réellement productive : en 40 heures près de 1000 appels seront passés, et entre 10 et 20 rendez-vous seront pris (suivant la cible, l'offre, etc...).


Cette phase pilote doit nous permettre d'affirmer combien de temps en moyenne faut-il pour prendre un rendez-vous. Le dimensionnement correct de la phase suivante (phase récurrente) dépend de la qualité de cette phase pilote.


La phase récurrente


C'est la phase en « vitesse de croisière ». La phase pilote a été validée, reste donc à définir le volume de rendez-vous que souhaite le client.


Ainsi il est assuré d'obtenir régulièrement des rendez-vous de qualité auprès de prospects qu'il a choisis. A tout moment, il peut augmenter la cadence s'il souhaite plus de chiffre d'affaires, ou bien la diminuer s'il n'a plus le temps de tout traiter. Et bien sûr, suspendre la mission l'été et en fin d'année, sans aucun coût.

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, nous recueillons des cookies lors de votre navigation sur le site.