Besoin de conseils ?

Contactez notre équipe pour plus d'informations sur notre offre et vos avantages. Réponse sous 24 heures !

7 conseils pour travailler sa voix au téléphone

travailler sa voix en prospection téléphonique

 

Je sais, vous n'aimez pas votre voix. Soit vous parlez trop vite, ou alors de façon monocorde. Et on vous entend mal : vous êtes souvent obligé de répéter. Rassurez-vous, c'est le cas de 9 personnes sur 10.

 

Si vous êtes convaincu que votre voix est un puissant outil relationnel, alors imaginez sa puissance au téléphone, où seule l'oreille est en éveil chez votre interlocuteur.

 

Soyons clair, un vrai programme d'amélioration de sa voix c'est plusieurs jours avec un "coach vocal".

 

 

Voici, humblement, 7 conseils pour du "quick-win", dans le cadre de la prospection téléphonique :

Prenez une bonne posture sur votre chaise : être avachi s'entend.

Respirer. Ce verbe est présent dans tous les manuels (de chant, de sport, de prise de parole...), mais c'est réel.

Ralentissez votre débit de parole. Vraiment. Il existe des centaines de signaux qui passent visuellement et qui permettent de soutenir en visuel une conversation à haut débit. Ces signaux visuels sont absents au téléphone, donc ralentissez.

Prenez une attitude qui vous montre sûr de vous. L'idéal est un ton franc mais poli, sans abuser de formules de politesse artificielles.

Prenez le même temps qu'on utilise avec une personne connue (petit truc qui permet de gagner beaucoup en assurance).

Jouer sur les émotions. Il faut simplement oser. Par exemple, au lieu de dire "oui.", vous pouvez dire "ouuiiii, c'est exactement ça !!!!".

Ne souriez pas, car cela s'entend. Et oui, voulez-vous passer pour une blonde sans cervelle qui sourit pour un rien ?

 

 

Pour vous offrir la meilleure expérience possible, nous recueillons des cookies lors de votre navigation sur le site.